Forum Air-Start

FAQ - Rechercher - Liste des membres - Groupes d'utilisateurs - Connexion - Inscription



   Air-Start
   Autres Editions (+ de 2 mois)
   Reportage sur un crash [12/2014/]

  Bas
  Page : 1  
Auteur
   Reportage sur un crash [12/2014/]  
 
Ptitpimous
Commandant
Posté le 14/12/2014 à 15:16:13
Voir le profil de Ptitpimous Editer le sujet Répondre à ce message Envoyer un message privé à Ptitpimous  
 
 


Etat du membre Hors ligne
Messages : 4 939
Depuis : 31/10/2009

 
CHRONIQUE D'UN CRASH


23 Novembre 2014
Le vol EL-012 de la compagnie Essenciel parti à l'aube de Paris CDG devait effecuté une liaison directe vers Honnololu HNL (Hawaii). L'appareil un A380 récent embarquait seulement 73 passagers pour la plus part des VIP d'après nos informations actuelles. Pourtant après près de 5 heures de vol le centre de contrôle canadien de Gander a perdu tout contact. L'appareil survolait alors la région de Stock Pond à la pointe nord de Terre-Neuve, il était alors 11H15 heure locales (17H15 à Paris).
Le contrôle de Gander affirme que l’appareil a cessé de répondre au contrôle aérien alors qu'il entamait une descente imprévue dans le plan de vol et non autorisé par le contrôleur. Il abordait alors le littoral est de l'île. L'A380 a été suivi sur les radars du centre encore 15 minutes, alors qu'il perdait régulièrement de l'altitude. Bien que le contrôleur ne qualifie pas cette descente de chute eut égard à un tau de descente prononcé mais pas inquiétant son superviseur émet les plus grands doutes sur l'aspect volontaire de la descente. En effet, au milieu de la descente, après la perte des liaisons radio, le transpondeur a émis quelques minutes le code 7500. Si ceci se confirmait au cours de l'enquête, ceci signifierai qu'une intrusion illicite a eu lieu dans le poste de pilotage. Le transpondeur cessa ensuite d'émettre.



Des habitant de St Anthony ont fait état aux services d'urgence d'une explosion suivie d'une colonne de fumée loin au Nord Est de la ville. Pendant ce temps Les forces armées canadiennes avisées de la disparition de l'appareil déroutaient un P-3 Orion de la base de Gander, alors en patrouille plus au nord, vers le site supposé de la disparition. Les rapports ont alors afflué, des gardes forestiers du Parc provincial de Pistolet Bay signalant eux aussi une fumée opaque à Stock Pond.
Les secours partis de St Anthony arrivèrent sur place pour découvrir une épave en flammes disloquée et éparpillée sur plus de 300m. L'appareil fut formellement identifié par son numéro d'immatriculation entre visible et sa livrée aux couleurs d'Essentiel. Alors que le P-3 survolait le site, il apparu qu'il n'y aurait sans doute aucun survivant.







Ceci ce confirma alors que la zone était quadrillée par les secours qui avaient convergé vers le lieu du crash. Le bilan officiel est de 73 passagers 4 PNC et 4 Pilotes. La Gendarmerie Royale du Canada et Bureau de la sécurité des Transports coopèrent sur l'enquête. Le premier rapport fait état de 3 corps non identifiés retrouvés dans l'épave. L'un de ses corps a été trouvé dans le cockpit de l'appareil. La thèse terroriste est prise très au sérieux. La compagnie Essentiel est en deuil a affirmé son porte parole. Les pensées du personnel va aux familles des victimes. La compagnie par la voix de son PDG Tazounet a en outre déclaré que l'appareil revenait d'une maintenance avant ce vol, il y a donc peu de chance qu'une défaillance mécanique soit la cause du crash.

25 Novembre.
Dans une déclaration publique la GRC affirme que l'appareil a été la proie de terroristes armés. Trois armes des pistolets mitrailleurs Agram 2002 ont été retrouvés à proximité des corps non identifiés. Les boîtes noires ont été retrouvées dans l'épave mais leur état est à vérifier. Les premières constations démontrent que l'appareil a heurté le sol avec un tau de descente faible, après s'être enfoncé dans le couvert forestier. Les corps ont été amenés par hélicoptère à Gander pour autopsie.
D'après divers experts la présence de telles armes et de terroristes introduits dans l'appareil en plus des passagers pose un réel problème de sécurité et de complicité. La France a ordonnée une enquête pour comprendre comment une telle chose avait été possible. Le BST lui continue son enquête technique en particulier pour comprendre comment les terroriste ont pu pénétrés dans le cockpit sécurisé.
L'analyse des boites noires qui ont été trouvées dans les restes de l'épave ce jour seront connus dans les jours à venir si toutefois les données sont exploitables.
Le BST travaille encore dans les débris de l'appareil, les experts soulignent qu'ils ne croient pas à la thèse de l'explosion en vol. La cîmes des arbres a été fauchée sur plusieurs centaines de mètres, l'incendie a pris naissance au niveau des réservoirs ailaires.
Le premier ministre canadien s'est rendu sur place pour se recueillir sur les lieux du crash et prendre des nouvelles de l'enquête sur le terrain. Il n'a fait aucune déclaration à la presse concernant les éléments du crash. Il a toutefois tenu à exprimer sa sympathie pour les familles de victime et à les assurer de l'énergie mise par les services fédéraux à faire la lumière sur ce crash.



28 Novembre.
Le BST confirme que l'enregistrement audio du cockpit démontre que les terroristes ont profité de la relève d'équipage pour forcer le passage dans le cockpit. Leurs armes équipées de silencieux ont neutralisés trois pilotes qui tentaient de refermer la porte du cockpit. Le dernier pilote a été alors obligé sous la menace des armes à passer sous la couverture radar. Il en a profiter pour signaler via le code transpondeur la situation. Mais tout indique que la manœuvre n'est pas passée inaperçue des pirates de l'air. Le transpondeur a été mis hors service sous la menace. Les pirates de l'air semblent avoir blesser le pilote pour l'obliger à s'exécuter. Les pirates de l'air ont tenté de passer sous la couverture radar puis de dérouter l'avion vers le nord. Le pilote blessé aurait alors fait un malaise laissant les pirates de l'air seuls aux commandes. Ceux-ci n'auraient pas été capables de maintenir l'appareil en vol à si basse altitude. A présent l'enquête est dirigée par la GRC le procureur de la couronne ayant officiellement déclaré que l'affaire était à présent une affaire criminelle.
Les premières autopsies montrent que les membres de l'équipage ont été tués un à un à la fois dans la cabine et dans le poste à l'exception d'un seul qui a été victime d'un traumatisme crânien du à un coup de crosse. Ce pilote a perdu connaissance plusieurs minutes après ce coup en raison de la formation d'un hématome sous-dural. Les passagers VIP semblent avoir été cantonnés dans la partie arrière de l'appareil peu après la prise de contrôle de l'appareil.
La GRC s'est refusé à donner la nationnalité des pirates mais à souligner que l'usage précis et mesuré des armes à feu dans l'appareil soulignait un professionnalisme inquiétant.

29 Novembre
Le BST dans son rapport préliminaires indique que l'avion était en état de voler jusqu'au moment où il a heurté la cime des arbres. Les réacteurs ont alors ingéré des débris végétaux. Cependant le pilotage de l'appareil était erratique dans la minute avant le crash. ce qui correspond à la perte de connaissance du dernier pilote. Les pirates de l'air ont cabré l'appareil augmentant sa décélération et occasionnant une perte de portance. La remise des gaz trop tardive n'a pas suffit, l'appareil a heurté la végétation. Le crash a suivi tuant toutes les personnes à bord.

De son côté la France, pays de départ du vol, a effectué une vague d'interpellations sur des personnels techniques. Il semble en effet que les pirates aient bénéficié de complicité pour prendre monter en se faisant passer pour des agents de maintenance. Les raisons du détournement ne sont pas connues actuellement mais la piste d'un détournement de VIP à des fin crapuleuses n'est pas exclu.



L'auteur de ce reportage fiction s'incline à la mémoire des victimes de la tragédie controversée de Gander, Vol 1285 Arrow Air, dont certaines illustrations sont tirés.

Lemarquis


--Message édité par Ptitpimous le 14/12/2014 à 15:16:25--
__________________________

Administrateur Jeu & Forum

 
  Page : 1

Aller à :

   Air-Start
   Autres Editions (+ de 2 mois)
   Reportage sur un crash [12/2014/]

Haut



Copyright Mes-Forums
Version 2.1.8 © 2003-2017